Accueil
Index

b3.gif (232 octets)

Notions de base en chimie

 

Les atomes ont tendance à se grouper pour former des molécules quand les conditions physico - chimiques le permettent.

Les propriétés chimiques des atomes sont déterminées par le nombre d'électrons qui se trouvent sur leur couche électronique la plus externe.

Chaque atome ne peut faire qu'un nombre fixe de liaisons chimiques covalentes. L'hydrogène 1, l'oxygène 2, l'azote 3 le carbone 4 (sauf conditions exceptionnelles)

Il existe des liaisons covalentes simples doubles ou triples.

Il existe aussi des liaisons ioniques et des liaisons faibles.

Ordre de grandeur de la longueur d' une liaison covalente : 

 Liaison hydrogène -hydrogène H - H = 0.03 nm  nanomètre ( 1nm = 10-9 m = 10-3 micromètre)

A partir de quelques types d'atomes différents on peut obtenir une infinité de molécules différentes.

La formule brute d'une molécule ne suffit pas pour préciser comment les atomes sont liés dans la molécule d'où la nécessité d'utiliser des formules développées qui schématisent les liaisons entre les atomes de la molécule.

Les molécules qui constituent  les êtres vivants contiennent essentiellement des atomes de  C, H, O, N, P, S  (99% de leur masse). Les autres atomes présents (Fe, Iode, Na etc..) en quantité beaucoup plus faible sont néanmoins indispensables.

La masse d'une molécule correspond à la somme des masses des atomes qui la composent.

 Sa masse molaire est la  masse d'une mole de cette molécule, elle est égalle  à la somme des masses atomiques des atomes qui la composent.

Les liaisons covalentes des atomes d'une molécule déterminent sa forme dans l'espace car les longueurs des liaisons et les angles sont déterminés. 

Elle contiennent de l'énergie ( L'énergie d'une liaison covalente est égalle à l'énergie qu'il faut fournir pour rompre cette liaison). 

Certaines de ces liaisons sont "riches en énergie" Ex: la liaison entre l' A.D.P. et le troisième groupe phosphate qui forme l'A.T.P.

Les molécules contenues dans les êtres vivants peuvent être très simples (comme l'eau H2O, le glucose C6 H12 O6.) ou être formées de plusieurs milliers d'atomes comme dans les protéines. ( des milliards d'atomes dans le cas de l'A.D.N.)

 Certaines macromolécules sont des "enchaînement répétitif " de molécules plus simples (polymère). Par exemple l'amidon ou le glycogène.