Accueil
Index

b3.gif (232 octets)

A.D.N.

Acide désoxyribonucléique

Support moléculaire de l'information génétique

 

adnimag.gif (13777 octets)

 

 

 

Structure de l'A.D.N.

La molécule d'A.D.N. a la forme d'une double hélice dont chacun des brins est aussi une molécule d'A.D.N.

On emploie les termes d' A.D.N. "double brin" pour l'ADN complet (la double hélice) et d'A.D.N. "simple brin" ou chromatide pour chaque brin séparé.

Chacun de ces brins d'ADN  est constitué par un très long "enchaînement" de nucléotides qui sont les "briques élémentaires " de la molécule d' A.D.N.

Les deux brins sont complémentaires (voir ci-dessous) 

doublehelic.gif (19469 octets)

 

Chez l'être humain le génome contient environ 3 milliards de paires de bases.

 

Structure des nucléotides

Chaque nucléotide est constitué :

- d'une molécule de "base azotée"(la guanine dans le cas du nucléotide représenté à droite)

- d'un sucre ( désoxyribose)

- d'un groupement phosphate

(Le  groupement sucre + base est appelé nucléoside)

Les nucléotides sont reliés entre eux dans chaque brin par des liaisons phosphodiesters.

gdpstr2.gif (23604 octets)
ci -dessus nucléotide de l' A.R.N. (le sucre est du ribose) 

 

 

Il existe 4 bases azotées différentes dans la molécule d'A.D.N. Elles sont notées de manière simplifiée A, T, G, C  pour Adénine, Thymine , Guanine Cytosine

 

Complémentarité des bases :

Lorsque sur un des brins d'A.D.N. on trouve un A  (adénine) en face sur l'autre brin il y aura toujours la base T (thymine) 

A - T

Ces deux bases sont dites complémentaires

Adénine (A) bases complémentaires Thymine (T)

 

De même si on trouve G, sur un des brins, en face il y aura toujours la base C. (la base complémentaire de A est T (et vice versa) et la base complémentaire de G est C )

G - C

Guanine (G)  base complémentaire   Cytosine (C)

 

Si on note de manière simplifiée un fragment de séquence de deux brins complémentaires on aura des séquence de ce type

 

brin 1     AGGTCGCATTCTT etc...

brin 2     TCCAGCGTAAGAA etc..

en face d'un A toujours un T en face d'un G toujours un C

 

Ordre des bases et information génétique

C'est l'ordre de succession des bases contenues dans les gènes qui va constituer l'information utilisée par les cellules pour synthétiser des protéines. (voir la suite du cours de génétique)

 

 

 

enroulement.gif (32447 octets)  Les molécules d'A.D.N. ont une  très grande longueur (environ 1m ). 

 Elles sont enroulées pour pouvoir tenir dans l'espace du noyau cellulaire.

I l existe différents niveaux d'enroulement autour de molécules particulières. Des enzymes interviennent pour enrouler et dérouler l'A.D.N.