Accueil
Index

b3.gif (232 octets)  

Drosophila Mélanogaster

 

 

 

frutfly.gif (30742 octets)

Les drosophiles ou mouches du vinaigre (Drosophila Mélanogaster ) font partie des animaux les plus étudiés en génétique et biologie moléculaire.

Elles présentent pour ces études un certain nombre d'avantages :

Reproduction rapide. A 25 °C, le temps entre la ponte de l'œuf et l'obtention d'un adulte fertile est d'environ 11-12 jours.

Facilité d'élevage. (on peut en élever plusieurs centaines dans des tubes à essais emplis d'un milieu nutritif adéquat.)

Présence dans  leurs glandes salivaires  de cellules possédant des chromosomes géants (qui résultent de multiples réplications de l'A.D.N. sans séparation des chromatides répliquées) et qui permettent des observations des bandes chromosomiques au microscope optique.

Ce qui a permis à Morgan vers 1920 d'établir la correspondance entre la carte génétique des mutations et la localisation chromosomique de celles-ci (cartographie cytologique et physique.)

Très nombreuses connaissances accumulées depuis cette époque jusqu'aujourd'hui sur la physiologie, et la génétique de la drosophile.

 

Classification : Embranchement : Arthropodes - Classe : Insectes - Ordre : Diptères - Famille : Drosophilidés - Genre : Drosophila - Espèce : Mélanogaster

 

 


 

La drosophile possède 4 paires de chromosomes

drosochromaps.gif (12866 octets)



cycle droso.JPG (212221 octets)
 


 




Sur le Web
Flybase :Database of the Drosophila Genome  
Virtualdroso  
Berkeley Drosophila Genome Project
Les gènes homéotiques
Drosophila Genetics and Epigenetics (thèse et diaporama .ppt )
L'apoptose chez la drosophile
Flymove
 
 
   
   
   
   
   
   



b3.gif (232 octets)